Christina
Caron

Titre : Avocate Année d'admission : 2006

Expertise : droit autochtone et constitutionnel

Ligne directe : 367 777-0729

C’est au cours de l'été 2004, chez Cain Lamarre à Rimouski, que Me Christina Caron a obtenu son tout premier emploi à titre d'étudiante en droit. Depuis, elle a développé une grande expertise en droit autochtone et constitutionnel.

Membre du Barreau du Québec depuis2006, Me Caron accompagne plusieurs communautés autochtones à travers le Québec dans leur gouvernance politique et foncière. Elle s’implique aussi dans le cadre de litiges mettant en jeu des questions constitutionnelles.

Avec son regard posé et positif, Me Caron a développé une expertise précieuse en matière de revendications particulières mettant en cause les obligations fiduciaires de la Couronne fédérale envers les Premières Nations.

Me Caron s’est aussi spécialisée dans la rédaction d’avis juridiques et de mémoires d’appel mettant en cause les droits garantis dans la Charte canadienne des droits et libertés, notamment en ce qui a trait à la validité des lois et de l’action gouvernementale.

La pratique en droit autochtone de Me Caron touche des secteurs variés comme les règles électorales autochtones, les règles d'appartenance et de citoyenneté, la gestion du territoire autochtone, les constitutions autochtones, les institutions politiques coutumières, les mesures d'urgence sanitaire dans les communautés autochtones, la justice autochtone et l’autonomie gouvernementale, les services policiers autochtones, les expropriations et cessions historiques illégales (chemin de fer, route, inondations, coupes forestières etc.) ainsi que les traités modernes.

Soucieuse de partager ses connaissances avec les autres Me Caron a enseigné le Droit constitutionnel, le Droit autochtone et les Principes de droit public à l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’à l’Université de Sherbrooke.

Son approche juridique pédagogique est devenue un atout professionnel. Me Caron a en effet la capacité de vulgariser le droit afin d’aider ses clients à mieux comprendre leurs enjeux.

Me Caron a poursuivi des études doctorales en sociologie du droit portant sur la perception et l’interprétation des droits et libertés de la personne et s’est vue décerner deux prestigieuses bourses de recherche.

En plus d’enseigner, Me Caron donne aussi des conférences. Elle est de plus très impliquée auprès des étudiants et des comités universitaires autochtones de différentes universités québécoises. Elle organise entre autres le concours Cain Lamarre de rédaction juridique en droit autochtone.

Passionnée par les causes pour lesquelles elle travaille, Me Caron a à cœur la lutte contre le racisme envers les autochtones, notamment dans les institutions publiques. Me Caron est aussi une nageuse assidue et une mélomane avertie.

Adjoint(e) :  Cynthia Beaulieu

Expertise

  • Droit autochtone et constitutionnel

Formation académique

  • Maîtrise en droit (2012)
  • Baccalauréat en droit (2006)

Expérience professionnelle

  • Cain Lamarre, Montréal (2019 à ce jour)
  • Joli-Coeur Lacasse, Québec (2018 à 2019)
  • Université du Québec à Montréal (2016 à 2018)
  • Université de Sherbrooke (2014 à 2015)
  • Dionne Schulze, Montréal (2008 à 2012)
  • McCarthy Tétrault, Québec (2005 à 2007)

Enseignement, conférences, publications

  • Cours universitaires à l’Université de Sherbrooke : Droit constitutionnel, Droit autochtone
  • Cours universitaires à l’Université du Québec à Montréal : Droit constitutionnel, Droit autochtone, Principes de droit public

Associations, comités, conseils d'administration

  • Présidente - Conseil d’établissement de l’école primaire Saint-Michel, Sillery

Distinctions

  • Bourse de doctorat Joseph Armand-Bombardier, avec mention en l’honneur de Nelson Mandela, du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) (2018)
  • Bourse d’excellence de recrutement au doctorat en droit de l’Université du Québec à Montréal (2016)